Chantier d’automne : le jardin d’hiver.

Publié dans Le Camion de Barack -

Prolonger son espace à vivre d’une surface vitrée protégeant du froid et du gel, faire la transition entre l’intérieur et l’extérieur, et créer un nouveau territoire habitable, à la fois écrin de lumière et espace de détente… Voilà tout l’intérêt de l’aménagement d’un jardin d’hiver. Reste à savoir comment s’y prendre, et avec quel type de prestataires…

De l’armature à la toiture, priorité à l’isolation.

Généralement constituées d’aluminium (matériau à faible dilatation à la température, ayant qui plus est des propriétés isolantes propices au procédé de rupture des ponts thermiques), les armatures d’une véranda ou d’un jardin d’hiver peuvent aussi se réaliser en bois (moins coûteux) ou en acier (plus esthétique).
Question cloisons, ces dernières doivent être bâties en dur, soit maçonnées, soit composées de bois. Si vous avez dans l’idée que la surface de votre toiture excède celle de vos parois latérales, vous feriez bien d’avoir recours à des baies vitrées. Côté toiture, vous aurez à faire à 3 éléments : la charpente, l’isolation (du froid et du chaud) et la couverture (en terre cuite, en béton, en ardoise, en verre, en polycarbonate… ).
Et à moins d’avoir la science infuse et le cœur à l’ouvrage, vous aurez à choisir des artisans expérimentés, disponibles et exigeants, travaillant selon les règles de l’art et les normes en vigueur. Bon à savoir : en dehors des vérandas sur-mesure, il existe aussi des modèles en kit, créées de façon à s’intégrer dans la plupart des logements.
Une fois votre structure mise en œuvre, installée, couverte et parfaitement isolée, vous n’aurez plus qu’à conclure en déco, mais ça c’est un autre rayon, et ce n’est plus ma tasse de té…

Vous avez aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Partagez le !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *