Baies vitrées : lumière sur un marché normé.

Publié dans Le Camion de Barack -

Parce qu’elles ouvrent considérablement sur l’extérieur, qu’elles irradient de chaleur et qu’elles intensifient le capital bien-être d’un appartement ou d’une maison, les baies vitrées s’imposent et s’exposent dans la plupart des nouvelles constructions. L’occasion de faire le point sur les données règlementaires et sur les prouesses techniques.

Contexte législatif.

Dans la mesure où la lumière naturelle est à la fois une source de chaleur, de confort, de chauffage et d’énergie verte, les surfaces vitrées ont particulièrement la côte à l’heure des constructions actuelles. D’autant plus que la législation en vigueur leur octroie au moins un sixième de chaque surface habitable… Autant dire que les menuisiers et les fabricants de vitrages n’ont pas besoin de toucher du bois pour que leurs ventes continuent de grimper, sous couvert d’afficher des performances thermiques et acoustiques lisibles et justifiées (classement d’étanchéité à l’air, aptitude à la transmission d’énergie solaire et de lumière incidente, coefficient d’isolation thermique, et indice d’isolation phonique), et sous réserve de certifier leurs modèles via des labels (Cekal, Acotherm…) et des normes CE, garantissant une parfaite conformité aux exigences de sécurité.

Exigences et compétences.

Côté technique, afin de ne pas gâcher les performances isolantes des portes et des fenêtres, mieux vaut penser maitrise d’œuvre avant de penser équipement… Voilà pourquoi les constructeurs s’échinent à faire la chasse aux pertes thermiques, et à considérer un logement aussi bien dans son intégralité, que façade par façade, de façon à répartir le plus équitablement possible l’apport solaire. Rayon vitrages, la règle est simple : double vitrage pour les parties les plus exposées, triple vitrage pour les pièces dont l’ensoleillement est plus limité. Pour parler matériau, pas de prescription particulière du côté de la législation. Reste à savoir que le PVC caracole en tête du ratio performance / prix, et que l’aluminium multiplie le champ des possibles en matière de design et de créativité. Petit détail règlementaire pour conclure, en abordant le volet de la ventilation : nul n’est censé ignorer que la RT 2012 contraint toute construction neuve à une capacité d’ouverture des fenêtres d’au moins 30% de leur surface, sauf conditions particulières de sécurité ou de nuisance sonore. Alors à vos marques préférées, prêts, feu, vitrez !

Vous avez aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Partagez le !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *