Les clés pour choisir vos nouvelles fenêtres au meilleur prix

Publié dans Le Bureau d'Archibald -

La fenêtre est un produit complexe, d’autant plus que les fabricants sont nombreux sur le marché français. Et la qualité des fenêtres d’une habitation ne doit en aucun cas être prise à la légère. En effet, les ouvertures d’un logement peuvent avoir des impacts aussi bien positifs que négatifs sur le quotidien d’un ménage et sur l’environnement. Comment les menuiseries influent-elles sur le confort d’un ménage ? Comment choisir des profilés de bonne qualité ? Existe-t-il des astuces pour payer le prix le plus juste possible ? C’est ce que nous allons voir ici.

Connaître les 3 coefficients

Les coefficients thermiques d’une fenêtre : il est primordial d’en avoir connaissance pour choisir le produit le plus adapté à sa situation et être en mesure d’en discuter avec l’artisan en charge des travaux.

Le coefficient UW : ce coefficient fait référence à la performance de l’isolation thermique du produit. Le calcul prend en compte la performance thermique du vitrage ainsi que celle du cadre de la fenêtre.

Le coefficient SW : ce coefficient fait référence à la capacité dont dispose l’ouverture à transmettre la chaleur émanant du soleil. Il est conseillé d’opter pour un SW faible, qui caractérise une fenêtre isolante.

Le coefficient TLW : ce coefficient évalue la capacité de l’ouverture à transmettre la lumière. Pour un maximum de clair de jour, choisissez une fenêtre avec un TLW élevé.

Menuiseries : pourquoi les changer ?

Si votre logement est équipé de fenêtres à vitrage simple ou que les menuiseries commencent à rendre l’âme, il est dans votre intérêt de changer vos ouvertures au plus vite ! Pourquoi ? Car, les vitrages simples sont à l’origine des ponts thermiques. En hiver, lorsque les jours de froid vous rendent la vie dure, les précieuses calories diffusées par votre système de chauffage s’échappent par les fenêtres qui ne sont pas assez performantes pour retenir la chaleur convenablement. Dans ce cas de figure, augmenter le chauffage ne sert pas à grand-chose. Les conséquences : votre confort est fortement impacté, votre facture d’énergie flambe et votre consommation involontairement excessive a des effets néfastes sur l’environnement. Et oui, ça fait beaucoup ! Pour y remédier, une seule solution : le changement des fenêtres. Optez pour du double ou du triple vitrage qui, en plus de vous garder au chaud, réduiront de manière significative les nuisances sonores !

Prix des fenêtres et crédit d’impôt

Il va de soi que le changement d’ouvertures est un investissement à part entière puisqu’il s’agit d’un produit et d’une pose complexes. Le produit est d’ailleurs dans la majorité des cas à fabriquer sur-mesure. Heureusement, les personnes désireuses de changer leurs fenêtres dans le cadre de travaux de rénovation et d’amélioration énergétique peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt. Seront déduits de vos impôts 30 % des dépenses réalisées. Le montant des travaux ne doit pas dépasser 8,000 euros pour une personne célibataire et 16,000 euros pour un couple. Ce plafond est revu de 400 euros à la hausse pour chaque enfant à charge.

Ex : si un couple sans enfants décide de changer ses ouvertures pour un montant de 8,000 euros, ce dernier pourra déduire de ses impôts 30 % des 8,000 euros engagés.

D’autres aides financières peuvent également être accordées. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Vous avez aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Partagez le !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *