Comment cuisiner sans électricité ni gaz ?

Publié dans Le Camion de Barack -

Que vous veniez d’emménager dans votre nouveau chez vous, que vous vous retrouviez dans une situation inattendue ou que vous vouliez simplement tenter l’expérience, sachez qu’il est possible de cuisiner sans appareil fonctionnant à l’électricité ou au gaz.

Sans être un survivaliste affirmé, savoir cuisiner sans électroménager ni gazinière peut s’avérer très pratique dans certains scénarios : celui de la classique panne de courant, ou du camping d’intérieur improvisé quand on vient de s’installer dans un nouveau logement qui attend d’être équipé.

Sur le long terme et au-delà du système D occasionnel, il est aussi possible de s’organiser un coin cuisine sans électricité ni gaz en utilisant d’autres énergies ou alors en prenant l’habitude de cuisiner au quotidien sans cuire ou chauffer ses aliments.

Cuisiner avec un poêle à bois

Une solution efficace pour préparer vos repas sans gaz ni électricité est de faire installer chez vous un poêle à bois, qui permettra en plus de chauffer votre logement. Plusieurs modèles existent, selon que vous préfériez une ambiance “souvenir d’enfance” avec un poêle traditionnel ou un design plus moderne. En bonus, vous pourrez préparer des plats savoureux cuits au feu de bois : à vous les flammekueches !

Cuisiner avec un barbecue ou un four à énergie solaire

Pour préparer un repas sans électricité, gaz ni bois – ce qui permet non seulement de faire de grosses économies d’énergie mais aussi de cuisiner sans émettre de CO2 – il existe des appareils qui absorbent l’énergie solaire pour produire de la chaleur. Le barbecue solaire CookUp 2000 en fait partie, une ingénieuse invention qui a remporté en France il y a quelques années l’Industry Design Award. En forme de parabole, cet appareil “récolte” les rayons solaires pour chauffer et atteindre une température allant jusqu’à 200°C. Et même si le soleil brille par intermittence, il dégage une chaleur suffisante pour préparer un repas pour 5 personnes aussi rapidement qu’avec un barbecue classique.

Facile à monter et à utiliser, il faut tout de même prévoir un petit budget de 300 € pour se l’offrir. Mais pas de panique ! Pour mettre du soleil dans votre assiette, il y en a pour tous les budgets et de toutes sortes, notamment des fours et des cuiseurs solaires (à partir de 50 €).

Si on peut penser qu’utiliser le soleil pour cuisiner a un côté un peu gadget, sachez que ce système s’est révélé très utile dans certaines régions du monde où les populations sont en état de pénurie énergétique. Dans des pays industrialisés comme le nôtre, il pourrait contribuer à réduire considérablement la consommation d’énergie fossile et électrique.

À Aubagne pas très loin de Marseille a ouvert le Présage, premier restaurant solaire de France. Il a pour but de devenir autonome en énergie grâce à une parabole de miroirs et du biogaz fabriqué à partir de compost.

Cuisiner n’est pas cuire

Dans la kitchenette de votre studio, on peut aussi préparer de très bons plats sans cuisson ! Salades composées, wraps, carpaccios, taboulés et autres plats froids ; mais aussi des desserts comme un cheesecake ou une mousse au chocolat.

Côté ustensiles de cuisine, il existe aussi beaucoup d’accessoires qui ne nécessitent aucune source d’énergie, si ce n’est un peu d’huile de coude tels que des batteurs, râpes et moulins mécaniques.

Vous avez aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Partagez le !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *