Parquet massif ou parquet contrecollé : que choisir ?

Publié dans Le Bureau d'Archibald -

Les beaux jours, c’est toujours une bonne occasion pour refaire son intérieur et pour enfin démarrer ces travaux que l’on a si souvent repoussé au cours des derniers mois. Notamment lorsque ce sont des travaux de décoration, comme par exemple refaire son parquet. Mais il n’est pas toujours facile de trouver la solution la mieux adaptée : entre le parque massif ou le parque contrecollé, on peut hésiter longtemps. Comment se décider ? Quelles sont les principales différences ? On vous dit tout !

Deux types de parquets distincts

On les connait bien ces envies de changement qui nous prennent régulièrement : on a l’impression de commencer à tourner un peu en rond dans cet appartement ou dans cette maison dont la décoration n’a pas bougée d’un iota depuis longtemps. Et si le temps de faire quelques modifications était venu ? Pour ce faire, autant commencer par le plus élémentaire : votre sol ! Parfois, cette impression peu accueillante peut n’être due qu’à un sol en mauvais état. Opter pour un nouveau parquet est donc une bonne solution ! Mais comment choisir entre parquet massif et parquet contrecollé ?

Il faut déjà en connaître les différences. Pour résumer, le parquet massif est constitué d’une seule et même couche de bois. Le parquet contrecollé en revanche est composé de trois couches de bois dont une en bois massif. S’ils doivent donc être distingués, ils ont tout de même des points communs. En effet, ils sont tous deux constitués de bois massif, le contrecollé ne l’étant qu’en partie. Jetez un œil à cette gamme de parquets massifs !

Mais alors qu’est-ce qui va vraiment les distinguer ? Ont-ils les mêmes avantages ? Quelques explications s’imposent pour faire le meilleur choix possible !

Le parquet, un bien de luxe ?

En France, le parquet reste le revêtement préféré de la population. Son élégance, sa noblesse, son aspect chaleureux et accueillant et aussi ses différentes déclinaisons en font un atout pour une pièce comme le salon ou la chambre à coucher. Néanmoins, il a un coût non négligeable qui explique en partie pourquoi il est longtemps resté synonyme de luxe. Cela a progressivement changé et aujourd’hui il n’est pas rare d’en trouver dans la plupart des foyers. Et cela est aussi dû à certaines évolutions !

Là où le parquet massif se distingue par sa noblesse, le parquet contrecollé a un avantage principal : son prix. En effet, si le parquet fait entièrement à partir de bois massif, le contrecollé est un mélange de trois couches de bois. L’une en bois noble, appelée couche d’usure, une deuxième en bois tendre et, enfin, une dernière en contreplaqué. Mieux encore, on peut le poser soi-même, ce qui en fait un parquet facile d’accès.

Le parquet massif, lui, reste le plus résistant. Sa durée de vie peut ainsi s’étendre jusqu’à 100 ans. Néanmoins, il reste assez cher. Le contrecollé est donc un bon compromis car son aspect se rapproche du bois massif et il est plus facile à entretenir.

Le contrecollé s’adapte très facilement

Là où le parquet massif est en général réservé à la chambre ou au salon, le contrecollé lui est très adaptable. Puisqu’il peut contenir de multiples sortes de bois, il y a toujours une solution pour ce que vous recherchez. D’autant que le fait qu’il puisse être verni en facilite largement l’entretien. Et s’il a une durée de vie inférieure au parquet massif, il conserve un très bon rapport qualité/prix.

Reste à penser à votre mobilier : il peut vous donner une indication sur le type de parquet qui conviendra le plus ! Vous n’avez plus qu’à faire votre choix.

Vous avez aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Partagez le !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *